Le blog éco

11 avril 2017

Par
Catégorie Entreprises Les gens / Portraits
Filière

Pascal Pin, le monsieur ferroviaire d’Actia

Pascal PinL’arrivée de Pascal Pin à la tête d’Actia Telecom, à Saint-Georges-de-Luzençon, il y a 2 ans, correspond au virage stratégique pris par le groupe face à la baisse conjoncturelle de l’activité broadcast. L’activité ferroviaire d’Actia en France a été regroupée sur le site aveyronnais.

Avant de devenir directeur d’Actia Telecom et de l’activité ferroviaire, Pascal Pin était déjà en charge du ferroviaire chez Actia à Toulouse, en tant que directeur opérationnel Rail. Entré dans le groupe en 2007, Pascal Pin a auparavant travaillé dans le secteur de l’armement (Nexter, GIAT Industries). « J’ai effectué l’essentiel de ma carrière dans l’électronique en environnement à fortes contraintes et sur des productions de petits volumes » précise le dirigeant. Autrement dit sur des produits à forte valeur ajoutée. Pascal Pin qui apprécie la vie en milieu rural ajoute à ce titre « On peut être en Aveyron et faire de l’électronique de pointe ».  Il est d’ailleurs particulièrement attentif à la démarche d’attractivité de la communauté de communes Millau Grands Causses à laquelle il participe. Car pour Pascal Pin, développer l’activité d’Actia Telecom historiquement spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de matériels de haute technologie dédiés au domaine des télécommunications passe aussi par là. La création de lien avec les écoles d’ingénieurs permet par exemple à Actia Telecom de rester connectée avec un vivier de compétences. Il s’agit pour le directeur de site de trouver l’équilibre entre les divers facteurs clefs de la stratégie qui mènent l’entreprise au succès : l’humain, l’industriel, l’environnement, le commercial. Un défi que se plaît à relever Pascal Pin formé dans les écoles de l’armement mais aussi au management stratégique ICG à l’IFG. Depuis 2012, Pascal Pin est Président du cluster Mipirail qui regroupe plus 30 entreprises de la filière ferroviaire en Occitanie, soit plus de 8000 emplois et  favorise le développement et la visibilité de cette filière au niveau local, national et international.

Ainsi Pascal Pin a été choisi par Actia pour développer son activité ferroviaire en Aveyron qui est segmentée en 3 secteurs : la conception, le développement et la fabrication de tous les équipements et systèmes d’information pour les voyageurs, des systèmes de transmission radio (entre un métro et son poste de contrôle par exemple) et enfin des systèmes d’annonces pour la sécurité des travailleurs en bord de voie. Ses clients ne sont autres que Alstom, Siemens, SNCF, ONCF au Maroc, CAF … Actia Telecom qui emploie 250 personnes sur ses 4 sites dont 75 à Saint-Georges-de-Luzençon et qui réalise 40 millions d’€ de chiffre d’affaires vient de remporter un nouveau marché qui lui assurera une activité pendant 10 à 15 ans. « J’ai la chance d’être dans un groupe familial avec une stratégie claire et qui a pris l’engagement de développer le site de Saint-Georges. A mon équipe et à moi de réussir maintenant ce développement ! » déclare le « monsieur ferroviaire » d’Actia, groupe présent dans 15 pays avec 21 sociétés, plus de 3000 personnes et qui effectue plus de 430 millions d’€ de chiffre d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.