Le blog éco

6 octobre 2016

Par
Catégorie Secteurs d'activité / Macro-économie

Panorama démographique et socio-économique : quelle place de l’Aveyron dans la Région Occitanie ?

L’INSEE a publié dans le courant de l’été un panorama démographique et socio-économique de la Région Occitanie dans le prolongement de publications départementales sur ce même thème.
Avec 5 626 900 habitants au 1er janvier 2012, la Région Occitanie compte près de 270 unités urbaines rassemblant près des trois quarts de la population.
Deuxième plus vaste région de France, la région Occitanie est aussi la plus dynamique de l’hexagone au plan démographique avec une croissance annuelle de 0,9% par an entre 1982 et 2012. Cette croissance annuelle représente 51 000 personnes supplémentaires sur le territoire, dont 38 000 par an dû au solde migratoire entre 2007 et 2012 (soit 0,7%).
marchéL’Aveyron, qui a renoué avec la croissance démographique au début des années 2000, a vu sa population se stabiliser sur la période 2007-2012 (276 200 habitants au 1er janvier 2012) grâce à des apports migratoires. Sur la période récente, en effet, l’Aveyron a bénéficié de l’attractivité du grand sud de la France avec un solde migratoire net de 900 personnes par an (+0,3%).
Le dynamisme démographique n’est pas homogène sur le territoire aveyronnais et c’est dans l’aire d’influence de Rodez que la population a le plus augmenté (+0,7% par an entre 2007 et 2012, soit 2800 habitants supplémentaires).
Avec un taux de chômage parmi les plus élevés de Métropole (2ème région après Les Hauts de France), la région Occitanie compte moins de personnes actives en emploi dans sa population des 15 ans ou plus qu’au plan national (47% en région pour 51% en France).
A contrario, l’Aveyron se distingue en région par taux d’actifs occupés parmi les plus élevés avec 48%.
Il est particulièrement intéressant d’observer les flux quotidiens domicile-travail, tant en région qu’en Aveyron.
En région, les déplacements les plus significatifs sont concentrés dans le Gard et la Haute-Garonne. La capitale régionale rayonne de façon importante sur une aire d’influence qui s’étend sur une partie du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Gers, de l’Ariège et de l’Aude. S’agissant du Gard, les flux interviennent dans le sens d’une « expatriation » des gardois vers les agglomérations limitrophes (47000 gardois travaillent hors de leur département).
S’agissant des déplacements domicile-travail, l’Aveyron se distingue également en région. En raison de l’éloignement des grands pôles d’emploi régionaux, les aveyronnais ne sont que 6000 à quitter chaque jour le département pour aller travailler, soit 5% des résidents actifs ayant un emploi.
Parmi ces navetteurs, plus d’un quart se rendent dans le Lot et près de la moitié dans les autres départements limitrophes du Tarn, de l’Hérault, de la Lozère ou du Cantal. Une proportion non négligeable de 27% de ces actifs effectue un trajet plus long encore, vers la Haute-Garonne ou même la région Ile-de-France.
En sens inverse, ce sont plus de 5000 personnes qui rejoignent l’Aveyron tous les jours pour y travailler. Les plus nombreux sont les Lotois (1500) et les Tarnais (1100).
Avec sa situation singulière au sein d’une région fortement attractive, son taux de chômage qui reste l’un des plus faibles de France, ses nombreux atouts qui sont autant de facteurs d’intérêt pour des populations actives, l’Aveyron a sans aucun doute une carte à jouer sur l’échiquier des migrations résidentielles ou professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.