Le blog éco

5 avril 2017

Par
Catégorie Entreprises
Filière

Marie de Livinhac diversifie ses marchés

L’entreprise familiale Marie de Livinhac, spécialisée dans les produits du terroir lyophilisés, a fêté ses 25 ans l’an passé. Aujourd’hui, elle développe sa gamme bio et investit le secteur de la RHF (Restauration Hors Foyer). Ces nouveaux marchés permettent au fabricant de produits régionaux initialement tourné vers la GMS (Grande et Moyenne Surface) de se diversifier.

purées bio marie de livinhacToute la force de Marie de Livinhac réside dans sa technologie de lyophilisation. Cette méthode ancestrale utilisée par les incas améliore la durée de conservation des produits tout en préservant leurs qualités gustatives et nutritionnelles. Aucune action chimique, aucun conservateur et aucun additif ne sont utilisés. « Autrement dit, cette technique de séchage à froid qui consiste à éliminer l’eau d’un produit est naturelle » explique Christophe Bertoux qui a repris l’entreprise en 2010, « et surtout parfaitement maîtrisée par Marie de Livinhac qui possède son propre lyophilisateur depuis 1997 » justifiant ainsi le développement d’une gamme bio qui existe depuis 6 ans. Fin 2016, l’entreprise a mis sur le marché des purées bio : basquaise, auvergnate, au roquefort ou encore aux légumes oubliés ainsi qu’un aligot bio et une fondue bio. « Nous attachons aussi un soin particulier à sélectionner des ingrédients différenciants et nous effectuons un sourcing le plus régional possible » ajoute le dirigeant.
La lyophilisation se prête également très bien au marché de la RHF. Ce procédé limite les risques de développement microbien tout en conservant la qualité organoleptique originelle des aliments (goût, odeur, couleur, aspect visuel, texture). Il apporte ainsi une réponse aux besoins fixés par les normes d’hygiène du secteur. Aussi, Marie de Livinhac aborde ce marché avec 2 entreprises de distribution, l’une au Nord, l’autre au Sud.
Le dernier investissement de l’entreprise, suite à l’acquisition d’un autre nouveau marché, concerne l’achat d’une machine à doypack « qui a notamment l’avantage d’éviter le suremballage » précise Christophe Bertoux.

aligot Marie de livinhacMarie de Livinhac, certifiée IFS depuis 4 ans et certainement l’une des plus petites PME à être certifiée IFS supérieur, emploie 10 personnes et réalise 1,3 millions d’€ de chiffre d’affaires. L’entreprise qui est la seule à fabriquer « l’Aligot de l’Aveyron » lyophilisé, son produit phare, qui n’a rien à envier à l’aligot frais au vu des résultats de tests réalisés à l’aveugle, exporte au Japon et souhaite développer cet axe, facilité par les propriétés de conservation des produits fabriqués. Pour ce faire, elle vient d’être labellisée « Sud de France ». De nombreux produits sont aussi estampillés  « Fabriqué en Aveyron » pour le marché national. Marie de Livinhac dispose également d’une gamme diététique, d’une gamme « Autour du monde » (risottos…) et d’une gamme « apéritif ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.