Le blog éco

24 septembre 2015

Par
Catégorie Secteurs d'activité / Macro-économie

La Commission d’Enquête de l’Inao sur la demande d’AOC Pérail communique

Communiqué de presse du 22 septembre 2015 de la Commission d’Enquête de l’Inao
sur la demande d’AOC Pérail

L’Association de Défense et de Promotion du Fromage de Brebis Pérail (Association Pérail) a déposé auprès de l’Institut national de l’origine et de la Qualité (INAO) une demande de reconnaissance en appellation d’origine protégée (AOP) de la dénomination « Pérail ».

schema de procedure de rconnaissance en AOP perailToute personne intéressée est invitée à se rapprocher de l’Association Pérail et du site INAO d’Aurillac afin de prendre connaissance du projet de cahier des charges et faire valoir ses observations auprès des services de l’INAO du site d’Aurillac.

Le Pérail est un fromage, au lait entier de brebis Lacaune, au goût unique. Le terroir du Pérail s’étend au sud du Massif Central. L’éleveur, le fromager travaillent dans le plus grand respect des traditions pastorales pour offrir au Pérail ce goût si doux et délicat. Une chose est sûre, le Pérail vous emmène pour un long voyage de saveurs où s’allient délicatesse, finesse et velouté.

Association Pérail  38 Boulevard de l’Ayrolle 12100 MILLAU – Tél : 06 30 61 59 13 Sophie Lucas contact@perail.fr
www.perail.fr
#facebook/perail

INAO :
Village d’entreprises, 14 avenue du Garric 15000 AURILLAC – Tél : 04.71.63.85.42
Courriel : INAO-AURILLAC@inao.gouv.fr

1 commentaire pour “La Commission d’Enquête de l’Inao sur la demande d’AOC Pérail communique

GERMAIN Damien dit :

Très belle démarche, ce produit  » le Pérail » très étroitement lié au bassin de Roquefort est entièrement encré dans l’Histoire dans l’alimentation des 2leveurs de brebis Laitière de race Lacaune.
Il est décevant de découvrir dans le projet de découpage de la zone géographique que des communes comme Montredon Labessonnié et bien d’autres ont été omises ou retirées (car elles sont bien présentes dans l’AOC roquefort). Prenons garde a respecter « l’âme » et la valeur de se produit qui est d’origine artisanale et non industrielle. Rappelons que ce fromage est élaboré depuis son existence, majoritairement par les éleveur en fin de campagne de traite avec un lait riche ( souvent a base de lait cru entier issu de la mono-traite, pardon messieurs les industriels mais c’est ainsi). Ce fromage est aussi symbole de partage car il était très souvent offert aux amis et aux proches qui le trouvaient délicieux. Mais aussi certaines personnes venaient et viennent encore chercher du lait après la campagne de traite au tarissement chercher du lait et de la présure chez les éleveurs pour faire leur propre cailé et pérail.
Que ce projet reste respectable et que le pérail se développe pour permettre a ce fromage unique d’atteindre les palais en attente de produits authentique. Attention a ne pas d’entrée de jeu imposer des règlementations sur la traite, la zone géographique ou tout autres mesures contraires a la tradition et l’authenticité de ce fromage.
Du lait de Qualité on sais faire et ceux depuis bien longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.