Le blog éco

12 décembre 2016

Par
Catégorie Secteurs d'activité / Macro-économie
Filière

En Aveyron aussi, la bière artisanale est en plein essor

Elles commencent à être visibles et à se faire un nom. Ce sont les bières aveyronnaises. Derrière la Brasserie d’Olt, précurseur sur notre territoire depuis 1998, fleurissent quelques nouvelles brasseries, artisanales ou paysannes, portant chacune sa marque et ses saveurs.

En France, la consommation de bière est repartie à la hausse en 2015 après une trentaine d’années de baisse. La multiplication et la variété de l’offre, l’engouement français pour les produits régionaux et la consommation féminine semblent avoir pesé dans ce résultat.

Avec un peu plus de 20,6 millions d’hectolitres de bière consommés en France en 2015, le marché français rattrape le niveau du début des années 2010. Traditionnellement plutôt consommatrice de vin, la France n’occupe que le 26ème rang (sur 28) en Europe avec 30 litres de bière consommés par an et par habitant.

Si le marché reste largement dominé par les 19 grands brasseurs hexagonaux qui concentrent 98,6% de la production, l’essor des micro-brasseries est un phénomène notable ces dernières années. La France compte aujourd’hui 800 brasseurs. Au cours des dernières années, on enregistrait une cinquantaine d’ouvertures de nouvelles brasseries tous les ans. Le rythme en 2014-2015 est passé à 100 par an selon l’Association des Brasseurs de France.

Ce développement a entrainé une forte diversification de l’offre, sans pour autant bouleverser la hiérarchie des faiseurs. Ce renouveau apporté par les brasseurs locaux contribue à valoriser l’image de la bière. « Les bières de soif font face à des spécialités prémium. C’est le même phénomène que pour le café et le chocolat » explique M. François Loos, Président de l’Association des Brasseurs de France.

Etant porteuses d’une image d’authenticité et de qualité, ces nouvelles bières amènent de nouveaux consommateurs. D’ailleurs, les femmes ont commencé à s’intéresser à ce breuvage qui n’est plus autant associé aux soirées foot.

Les modes de consommation évoluent également. La consommation à domicile se développe au détriment des débits de boisson. En grande distribution (50% des ventes), le marché semble porté par les bières haut de gamme et les spécialités (2/3 des volumes de ce circuit de distribution).

S’agissant des micro-brasseries, les circuits de distribution sont essentiellement locaux et surfent sur la vague du « consommer local ». D’ailleurs, cette renaissance des brasseries est intimement liée au fait régional. Elle est partie de régions à forte identité comme la Corse ou la Bretagne. Les nouveaux brasseurs intègrent des éléments marqueurs des identités locales comme la châtaigne, le nougat ou la canneberge.

Toutefois, l’explosion de cette offre de bières artisanales a conduit l’administration à encadrer ces changements par la publication d’un nouveau décret qui fige une recette officielle pour la bière. A compter du 1er janvier 2017 un principe sera posé selon lequel « une bière est une boisson fermentée, obtenue à partir  d’un moult préparé avec au moins 50% de malt de céréales, d’eau et de houblon ». Une information du consommateur deviendra obligatoire sur l’étiquette concernant l’utilisation de tel ou tel produit. Enfin, un label de qualité serait en préparation pour identifier les bières brassées en France par des brasseurs ayant reçu une formation professionnelle.

bieres de noel la HocqL’Aveyron, fort lui aussi d’une identité singulière, n’échappe à ce mouvement et plusieurs micro-brasseries viennent de voir le jour, certaines positionnées sur le segment bio. Une bière de Noël va bientôt faire son apparition sur les étals aveyronnais. Avis aux amateurs !

En Aveyron :
Brasserie d’Olt – Saint Geniez d’Olt
Brasserie du Larzac – Millau
La Brasserie de l’Aveyron – Onet-le-Château
La Hocq Brasserie artisanale – Saint-Christophe-Vallon
Mousse du Rouergue – Decazeville
La Calmettoise – Bière paysanne bio – Arvieu
La Caussenarde – Ferme brasserie du Mas Andral – Saint-Beaulize
Brasserie des Grands Causses – Millau

2 commentaires pour “En Aveyron aussi, la bière artisanale est en plein essor

MOUYSSET dit :

Vous nous avez oublié

Brasserie des Grands Causses 24 Bd de la Capelle 12100 MILLAU

Cordialement

    Sophie dit :

    Veuillez nous excuser pour cette omission ! …que nous venons de corriger en vous ajoutant à la liste ci-dessus. Et merci de l’intérêt que vous portez à notre travail.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.