En-tête

Newsletter n°96 - Nov. 2014

---

A la Une

Accédez à la vidéo de l'intervention de G-F Dumont en cliquant sur l'image

« Réforme territoriale et développement local : comment éviter la recentralisation ? »

Lors de l’assemblée générale d’Aveyron Expansion le 13 octobre dernier, Gérard-François Dumont (géographe et démographe, professeur à l’UFR de géographie et d’aménagement, Recteur de l’Université de Paris-Sorbonne, Directeur de la Revue Population & Avenir, actuellement audité par le Sénat en qualité d’expert dans le cadre de la réforme territoriale) est intervenu sur le thème « Réforme territoriale et développement local : comment éviter la Recentralisation ? ».

Il est revenu sur les jalons historiques de l’organisation territoriale française pour comprendre le soit-disant « mille-feuille » d’aujourd’hui qui est bien loin d’être une spécificité française. Paradoxalement la mise en œuvre de cette réforme pourrait coûter cher au contribuable alors même qu’elle était censée générer des économies substantielles. Le géographe a passé en revue les éléments de réponses gouvernementales qu’il estime « ruralicides » et a enfin donné les pistes souhaitables pour l’avenir des territoires en France. Pour Gérard-François Dumont, il s’agit de supprimer les nombreux doublons entre Etat et collectivités territoriales, d’offrir une égalité numérique entre les divers territoires pour une véritable politique d’aménagement, de diminuer et simplifier les normes territoriales trop nombreuses et coûteuses. « Il faut permettre aux territoires de se gouverner eux-mêmes en leur donnant liberté et responsabilité. C’est la double capacité des acteurs à penser mondial et agir local qui sauvera la France » a conclu le spécialiste.

---

Secteur économique

Le localisme dans la consommation alimentaire

Le localisme dans la consommation alimentaire

Responsabilité environnementale et recherche de sens  
Les mouvements « slow food » et « locavore » ne sont plus aujourd’hui considérés comme marginaux. Les consommateurs sont désormais très attentifs à l’origine des produits et la notion de proximité prend une place de plus en plus importante dans la consommation : produits élaborés localement*, magasins de proximité, produits à forte connotation identitaire.
*produits régionaux, produits « fabriqué ici » ou « made in France »
Sur toute la chaine, de la production à la distribution, les acteurs tentent de tirer bénéfice de cet essor de la « consommation responsable» :
–    les distributeurs après avoir élargi leurs gammes MDD terroir et proposé des produits « du coin », développent des formats de proximité
–    les industriels agroalimentaires poursuivent leurs efforts en matière de traçabilité, de « verdissement » et de « localisation » de leur offre
–    la vente directe se développe et les agriculteurs se regroupent pour négocier directement avec la grande distribution
–    les coopératives agricoles, parfaitement légitimes sur les marchés de la « proximité », tirent bénéfice de leur ancrage local et prennent conscience de leur statut privilégié de « passeur » entre exploitants adhérents et consommateur final

Tous sont devenus très attentifs aux démarches de marketing territorial initiées par les collectivités et au développement des circuits de distribution dits  « alternatifs » ( e-commerce, magasins bio, circuits courts …).

Lire la suite.

Brèves

Quelques chiffres sur l'activité d'Aveyron Expansion
L'assemblée générale d'Aveyron Expansion qui s'est tenue le 13 octobre dernier était l'occasion de livrer quelques chiffres sur l'activité de l'agence de développement économique du département. En 2013, elle a piloté 142 dossiers d'entreprises endogènes et exogènes représentant 40,504 M€ d'investissement et 544 emplois. Côté endogène, les entreprises sont plutôt des secteurs mécaniques et agroalimentaires même si les secteurs tertiaire, …
Lire la suite.

L'Aveyron au Japon
Conduite par Pierre-Marie Blanquet, Vice-Président du Conseil Général en charge de la coopération décentralisée, une délégation de l'Aveyron accompagnée de représentants de l'Entente Causse et Cévennes s'est rendue à l'occasion des 4èmes rencontres franco-japonaises de Takamatsu, dans le département du Hyogo avec lequel l'Aveyron est jumelé depuis plus de 20 ans. Ce fut l'occasion de renouveler la convention qui lie …
Lire la suite.

14èmes rencontres de la dynamique économique
Les 14èmes rencontres de la dynamique économique se tiendront le 13 novembre prochain à La Baleine à Onet-le-Château, sur le thème des défis sportifs et des défis d'entreprises. Claude Lagarde, fondateur de Nutergia, Kevin et Gilles Bertrand de Vo2 et Claude Grand Directeur Général de la RAGT notamment participeront aux tables rondes sur le sujet.
Lire la suite.

---

Collectivités

Donner envie d’Aveyron…

Donner envie d’Aveyron…

L’Aveyron a gagné 12 000 habitants entre 1999 et 2011, dû exclusivement au solde migratoire, le solde naturel restant négatif. Accueillir et fixer des habitants, des actifs, des créateurs/repreneurs d’entreprise, des touristes…  est donc un véritable enjeu pour maintenir en Aveyron un tissu économique et social vivant.

Une dynamique départementale : le Conseil Général de l’Aveyron s’est mobilisé très tôt sur ces questions de l’accueil et s’est dernièrement doté d’une marque « Aveyron Vivre Vrai » pour conforter son attractivité et donner envie d’Aveyron !
Le salon Parcours France offre un espace et un moment privilégié de rencontre entre les territoires et les actifs parisiens qui souhaitent migrer en province. C’est la raison pour laquelle l’Aveyron, sous les couleurs de Aveyron Vivre Vrai, avait un stand à Paris -Espace Champerret- le 14 octobre dernier, et un objectif, promouvoir le département, faire connaître ses offres, prendre des premiers contacts avec les franciliens qui envisagent de changer de vie.

Lire la suite.

---

Entreprises

La SARL Pourquié sait tout « fer »

La SARL Pourquié sait tout « fer »

Forte de son savoir-faire et réputée pour sa réactivité, la SARL Pourquié à Rivière-sur-Tarn est en capacité de répondre à n’importe quelle demande de chaudronnerie qu’il s’agisse de pièces pour les industriels ou d’ornement pour les particuliers. Parallèlement, elle fabrique du mobilier ergonomique qu’elle commercialise à travers Héphaïstos, sa société de commercialisation.

L’entreprise familiale a été créée en 1967 par Francis et Jean-Louis Pourquié. Ils « officiaient » à l’époque en tant que serrurier métallier. En 1970, ils se sont lancés dans la plomberie avec l’installation de chauffages. « Mais la crise pétrolière de 75 a inévitablement impacté l’activité « chaudières » si bien que nous avons commencé à produire dans le métal » explique Francis Pourquié, co-gérant aux côtés de sa nièce, Nathalie Boisseau.

Lire la suite.

Brèves

2 nouveaux marchés à l'étranger pour MJ2 Technologies
L'inventeur de la turbine très basses chutes d'eau, MJ2 Technologies, basée à La Cavalerie, vient de signer 2 nouvelles commandes : l'une en Croatie, l'autre en Allemagne.

Boutique éphèmère pour Max Capdebarthes à Rodez
Du 15 novembre à fin décembre, le maroquinier de Sauveterre-de-Rouergue, Max Capdebarthes, dont l'entreprise est labellisée EPV, ouvre une boutique éphémère, 4 rue du Bal à Rodez, en collaboration avec la styliste Isabelle Kessedjian, originaire de la bastide. Ils ont développé ensemble une ligne de sacs pour femme mais aussi des cartables et cabas à l'image de l'univers d'Isabelle Kessedjian.

Grand prix "démarches de communication" pour Lagarrigue TP
L'entreprise firminoise, Lagarrigue TP, filiale du groupe NGE, a reçu, lors de la 19ème édition des Trophées du cadre de vie Fimbacte, le grand prix "démarches de communication". Elle a été récompensée dans le cadre de la construction du Musée Soulages à Rodez.

Le Buffadou réinventé
L'accessoire qui permet depuis des siècles d'allumer ou de ranimer le feu de la cheminée, le Buffadou, renaît sous une déclinaison contemporaine à l'initiative des 2 laguiolais, André Bras et Jérôme Roux. Les 2 hommes ont ainsi lancé sur le marché aveyronnais de Bercy leur nouveau produit : le buffadoo. Il existe 5 gammes de Buffadoo.
http://buffadoo.com

---

Un produit

Longue vie au Liadou !

Longue vie au Liadou !

Jean-Noël Rey, Président de l’Association des Amis des Orgues du Vallon (AAOV) et Nicolas Julvé, directeur associé de la coutellerie D’Albrac à Laguiole redonnent vie au Liadou, le couteau des vignerons de Marcillac. Cet outil chargé d’histoire tombé dans l’oubli depuis la seconde guerre mondiale, symbole d’un territoire, renaît grâce à la rencontre de ces 2 hommes du Vallon.

Pour les 20 ans du festival de musiques de Marcillac géré par l’association des Amis des Orgues du Vallon, son président, Jean-Noël Rey, souhaitait marquer l’événement en offrant un cadeau souvenir à ses adhérents. L’idée lui vint d’utiliser le bois sacrifié d’un des tuyaux de l’orgue de Marcillac restauré il y a 2 ans. Descendant d’une famille de vignerons de Saint-Christophe, la grand-mère de Jean-Noël retrouve le couteau que son arrière grand-père utilisait pour travailler la vigne : un Liadou qui signifie « lien » en patois. Ce fut comme une évidence pour l’enfant du pays : le symbole des 20 ans du festival serait un Liadou en bois d’orgue.

Lire la suite.

Les gens - Brèves

Bernard Breyton sous-préfet à Millau
Bernard Breyton a pris ses fonctions à la sous-préfecture de Millau.

Quentin Bourdy et Noëmie Honiat, Jeunes Talents Gault & Millau 2015
Les 2 anciens candidats de l'émission TV Top Chef, Quentin Bourdy et Noëmie Honiat, du Restaurant l'Univers à Villefranche-de-Rouergue, ont été distingués en tant que Jeunes Talents par le Gault & Millau 2015.

---

A lire et à voir

SIAL 2014 : les coups de coeur innovation de Xavier Terlet

SIAL 2014 : les coups de coeur innovation de Xavier Terlet

A l'occasion de la 50e édition du SIAL, Xavier Terlet, du cabinet XTC world innovation, livre ses coups de coeur innovation au micro de la rédaction de LSA. Il dévoile également les grandes tendances incontournables. Interview.