En-tête

Newsletter n°93 - Juil./août 2014

Edito

Cocktail en bonne compagnie

Paradoxalement, il est des rendez-vous que l’on se félicite d’avoir manqué. Restée dans sa majeure partie à l’écart du développement industriel intensif qu’a connu notre pays pendant plus d’un siècle, l’Aveyron se réveille aujourd’hui en Belle au bois dormant, vierge et parée de tous les atouts qui émoustillent les publics les plus exigeants. Depuis deux décennies, nous savons que cette belle n’était qu’endormie et qu’elle se montre désormais en ordre de marche pour aborder les défis du monde d’après.

C’est pour cette raison que nous subissons moins que d’autres les ravages du chômage ; c’est pour cette raison que quelques beaux projets liés aux nouvelles industries, aux nouvelles énergies se pressent à nos portes pour créer quelques emplois d’exception dans un contexte pourtant déprimé. Génie logiciel, niches mécaniques à forte valeur ajoutée, agroalimentaire, gastronomie enracinée mais tournée vers l’avenir, néo-tourisme de Conques à Soulages, de Roquefort aux châteaux et abbatiales mis en majesté par un festival international, un artiste ou un aménagement hors du commun…

Autant de marqueurs d’une dynamique postmoderne que reconnaissent les hommes de talent.

Nous recevions récemment Jean-Michel Wilmotte, l’un des plus grands architectes de la planète. Il s’est déjà intéressé à l’Aveyron, de Millau (Causse Gantier) à Laguiole, et il s’y intéresse à nouveau sur un projet dont nous aurons à reparler.

Loin du strass des mégapoles, les architectes de notre avenir s’intéressent aux territoires qui ont une histoire authentique à restituer et qui l’expriment à travers des personnalités, un patrimoine, des aventures humaines et des produits sécrétés depuis si longtemps par une terre apparemment si pauvre et pourtant si riche dans son fond. Cet Aveyron postmoderne est la chance que saisiront les réfractaires aux sentiers battus, les touristes lassés par le bronzage basique sur les plages standards, les dénicheurs de pépites de demain, les amoureux de ce cocktail furieusement tendance à consommer sans modération : un tiers de qualité de vie, un tiers de produits de qualité, un tiers de créativité, le tout dans un shaker bien solide et authentique. A votre santé ! Et bon été à tous !

Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins 
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala

A la Une

Door'Art Collection chez Rozière

Door'Art Collection chez Rozière

La société Rozière, entreprise bozoulaise du Patrimoine Vivant spécialiste de la porte d’intérieur, propose en 2014, une personnalisation innovante associant son savoir-faire à celui d’artisans d’art : la Door'Art Collection, la première collection  de cartouches ornementaux d’exception.

Le concept Door'Art Collection, breveté par la société Rozière, apprivoise les 4 matières nobles que sont le bois marqueté, la  porcelaine, le métal inoxydable et le cuir. Ce nouveau système de cartouche ornemental amovible permet d’insérer, au gré des envies, de véritables œuvres d’art au cœur d’un modèle de porte en chêne brossé. Pour donner vie à ce projet, la société Rozière s’est associée à 4 artisans d’exception, chacun spécialisé dans le travail de ces quatre matières : un céramiste en la personne de Sylvie Coquet installée à Limoges, Florent Ceinturet, chaudronnier à La Sénugerie, François Grignon, marqueteur à Sisteron et Max Capdebarthes, sellier et maroquinier, orfèvre aveyronnais du cuir.

L’entreprise Rozière sera présente au Salon Maison et Objet, du 5 au 9 septembre à PARIS pour présenter sa nouvelle collection.

Plus d'infos : www.roziere.fr

Secteur économique

Services informatiques : l’Aveyron dispose d’atouts

Services informatiques : l’Aveyron dispose d’atouts

Un tissu dense d’entreprises
Les services informatiques recouvrent les activités de conseil en informatique, d’ingénierie et intégration de systèmes informatiques, d’infogérance et de maintenance.
Le secteur compte en France un peu plus de 58 700 structures, un nombre important qui s’explique en partie par le «coût d’entrée» relativement faible pour ce type d’activité. Le nombre d’entreprises de services numériques (ESN) s’est particulièrement accru en en 2010 avec la création du statut d’auto-entrepreneur. Un bon nombre d’ESN sont localisées en Ile-de-France, une concentration à corréler avec la proportion importante de sièges sociaux de grands comptes localisés dans la région.
Le secteur emploie plus de 312 000 personnes. Les sociétés sont positionnées, pour moitié, sur le conseil, segment prédominant qui emploie 63% des effectifs.
L’industrie (qui génère un tiers du chiffre d’affaires du secteur), le commerce /distribution, les transports, les banques/assurances, le secteur public, les télécoms, l’énergie sont les principaux clients des entreprises de services numériques (ESN).

Lire la suite...

Collectivités

Le PNR Aubrac : diagnostic au service de la future charte

Le PNR Aubrac : diagnostic au service de la future charte

Le 6 juin dernier, l’Association d’émergence du Parc Naturel Régional Aubrac organisait un forum d’échange et de restitution du diagnostic partagé de territoire constituant la première phase d’élaboration de la future charte du Parc.

Rappelons que le périmètre d’étude du territoire comprend 82 communes dont 37 en Lozère, 33 en Aveyron et 12 dans le Cantal, soit 2284 km² et 33 780 habitants.

Tout au long de l’année 2013, l’association a travaillé avec les partenaires locaux (élus, associations et socioprofessionnels) à la construction collaborative d’un diagnostic d’après 11 thématiques : agriculture, eaux et milieux aquatiques, forêt et filière bois, culture et arts vivants, tourisme et activités de pleine nature, patrimoine naturel, savoir-faire, patrimoine bâti, urbanisme et paysages, entreprises, énergie/transport/déchets et service/habitat/TIC. Les diagnostics thématiques qui découlent de ces ateliers participatifs délivreront les points forts et les points faibles du territoire concerné, les enjeux de développement et de préservation prioritaires pour l’Aubrac et les pistes d’actions pour le futur Parc. Un travail de longue haleine auquel s’attèlent les différents chargés de mission de l’association d’émergence dans l’objectif d’écrire la future charte du PNR Aubrac.

Lire la suite.

Entreprises

Gabriel Coulet, une volonté d’exigence

Gabriel Coulet, une volonté d’exigence

L’entreprise familiale Gabriel Coulet est aujourd’hui le 4ème fabricant de Roquefort avec 1800 tonnes par an et occupe 8,5% des parts de marché. Elle assure 15% de son chiffre d’affaires à l’export, en Europe et aux Etats-Unis notamment.

L’histoire de Gabriel Coulet remonte au 19ème siècle : Guilhaume Coulet qui voulait construire une cave à vin sous sa demeure roquefortaise trouva une fleurine dont il fit une cave d’affinage. Son fils, Gabriel lui succède en 1906 et donne son nom à l’entreprise. Puis le gendre, Francis Laur prend le relais avant de céder la place à Pierre et André Laur. Aujourd’hui ce sont les descendants, Jean-Pierre et Emmanuel Laur, la 5ème génération qui perpétue la tradition fromagère, avec à la tête de l’entreprise Jean-François Boyer.

L’entreprise a parcouru du chemin depuis 1872, entre développement à l’export, nouveaux produits et certification.

Lire la suite.

Brèves

Bosch inaugure sa nouvelle ligne de fabrication d'injecteurs diesel
Le 4 juillet dernier, le site castonétois Bosch inaugurait sa nouvelle ligne de fabrication d'injecteurs pour moteurs diesel qui permettra de répondre aux nouvelles normes anti-pollution. Un investissement de 29 millions d'€ pour cette deuxième ligne très automatisée d'injecteurs à haute pression dans une salle blanche à air filtré, en échange d'un accord sur la flexibilité pour gagner en compétitivité et baisser le coût de l'usine de 9 millions d'€ par an.

SNAM signe un contrat avec BMW France
La Société Nouvelle d'Affinage des Métaux, filiale du groupe Floridienne à Viviez, est en charge pour 2 ans du recyclage des batteries industrielles haute tension des véhicules hybrides et électriques des marques BMW. Un nouveau client à son actif après Volkswagen, Peugeot, Toyota et Honda. SNAM voit son volume d'activité se décupler : elle est passée de 78  T de batteries traitées en 2012 à 300 l'année dernière et pourrait atteindre 1500 T/an en 2016.

Umicore inaugure sa nouvelle ligne de laquage
Le 26 juin dernier, Umicore à Viviez, le plus important site de production de zinc prépatiné au monde, inaugurait son nouvel atelier de laquage de 5500 m², soit un investissement de 13 millions d'€. Umicore souhaite doubler sa production en 10 ans, ce qui permettra de créer 30 emplois.

La société Les Fromentiers explore de nouvelles pistes de développement
La société aveyronnaise de boulangerie Les Fromentiers, filiale du groupe Jean-Louis Vilgrain, souhaite se développer avec l'implantation de magasins en centres commerciaux et hors métropole : une ouverture est annoncée à Pointe-à-Pitre. Un nouveau magasin est également prévu à Villefranche-de-Rouergue. Et les Epi Gaulois seront rénovés en passant sous la marque Les Fromentiers.
Lire la suite.

10 ans d'activité déjà pour MJ2 Technologies
MJ2 Technologies qui a créé la turbine hydroélectrique Very Low Head conçue pour l'exploitation de très basses chutes d'eau célèbre ses 10 ans d'activité. Elle a installé 40 VLH dans 4 pays différents qui produisent 65,9 GW/an, alimentent 6000 foyers et réduisent les émissions de gaz à effet de serre de 32940 tonnes. De nouvelles commandes sont en cours, notamment au Canada et en Argentine. MJ2 Technologies emploie 32 salariés et a réalisé l'année dernière 7,8 millions d'€ de chiffre d'affaires.

Les transports Miquel inaugurent leurs nouveaux bâtiments
Transports W. Miquel et Miquel Logistique Services gérés par William Miquel inauguraient le 3 juillet dernier leurs nouveaux bâtiments implantés zone de la Rotonde à Capdenac Gare.

Braley inaugure sa nouvelle ligne de tri multi-flux pour déchets peu valorisables
L'entreprise Braley spécialisée dans le transport et le traitement des déchets inaugurait le 4 juillet dernier l'ouverture d'une nouvelle ligne de tri multi-flux pour déchets peu valorisables au pôle environnemental de Bozouls qui représente 5 millions d'€ d'investissement. Le site est dédié au traitement des déchets ménagers issus de la collecte sélective et au tri des déchets industriels banals déposés à la déchetterie.

Les Salaisons Bories : 3 générations engagées
Arnaud Viala, Président d’Aveyron Expansion, était dernièrement en visite sur le site des Salaisons Bories. L'occasion de saluer l'engagement de la famille Bories et les perspectives de l'entreprise accompagnée par Aveyron Expansion.
La richesse des entreprises aveyronnaises vient souvent de la qualité de ses hommes, de ses dirigeants, enracinés au territoire, qui ont su, pour développer leur activité, s’affranchir de contraintes fortes. C'est le cas des Salaisons Bories : la famille Bories est passée outre les difficultés d'accessibilité ou de disponibilité de main d'oeuvre en s'installant à Plaisance. Un pari osé.
Lire la suite.

Vermorel, EPV choisie pour le Salon européen du patrimoine culturel
L'entreprise de taille et de restauration du patrimoine bâti, Vermorel, à Salles-la-Source, a été choisie avec une vingtaine d'Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) françaises pour exposer au salon européen du patrimoine culturel, au Carrousel du Louvre, du 6 au 9 novembre prochain.

Le Liadou revit avec D'Albrac
Le coutelier D'Albrac à Laguiole redonne vie au Liadou, couteau des vignerons de Marcillac. Le Liadou signifie le lien en occitan. Il s'agit d'un outil simple, robuste et fonctionnel pour le vigneron. Il permet notamment de fendre les branches d'osier utilisées pour lier les ceps de vignes mais aussi de casser la croûte !

Brain Process, développeur de solutions techniques
Bénéficiant d'une expérience de plus de 25 ans dans l'ingénierie agroalimentaire, l'environnement et la métallurgie, l'entreprise BRAIN PROCESS, dirigée par Jean-Marc ANNET, a choisi de s'implanter sur la zone d'activités de Lioujas.
Cette société développe des savoir-faire techniques dans la conception d’ensembles de filtration et de pasteurisation pour des industries de l'agroalimentaire (process exposés au SITEVI 2013 de Montpellier).
Lire la suite.

Inauguration de l'atelier de découpe de la Ferme de Céline
Le 13 juillet prochain, La Ferme de Céline inaugurera son nouvel atelier de découpe transféré à Arvieu. Céline Jeanjean qui avait repris l'activité d'élevage de canards gras de Jean-Claude et Marie-Jeanne Sarret se concentrera désormais sur la transformation et la vente. Elle ouvrira ses portes de 10h à 14h.

Vitraux et luminaires colorés à Saint-Geniez
Au commencement, Sébastien Lefèvre présentait ses sculptures de bois sous des cloches de verre éclairées de néons colorés. Puis, petit à petit, ces accessoires de présentation ont pris la place des sculptures pour devenir eux-mêmes des œuvres à part entière. Installé depuis 2004 à Saint-Geniez, Sébastien Lefèvre crée ainsi des vitraux et des luminaires colorés. Travaillant sur mesure et à la demande, le vitrailliste ne réalise que des pièces uniques, qu’il s’agisse de luminaires de création et d’inspiration contemporaine ou de vitraux destinés à des monuments anciens ou historiques (telle la verrière Saint-Vincent de Paul à la cathédrale de Rodez).
Lire la suite.

Ebénisterie de design à Decazeville
Frédéric Vallée, ébéniste de design, a reçu le premier prix du concours organisé par la pépinière Chrysalis à Decazeville. Il développe des produits originaux et oriente son activité sur les essences locales, le robinier acacia notamment. Originaire de Gap, Frédéric a fait le choix d’installer son entreprise dans le bassin, attiré notamment par une filière bois en cours de redéploiement. Ses meubles peuvent aussi comprendre du métal, de la céramique ou du verre, être équipés de luminaires et accueillir du multimédia. La volonté de Frédéric Vallée est de concevoir des meubles dans le respect de l'environnement, en limitant les solvants. L'ébéniste bénéficiera d’un accompagnement et d’un hébergement gratuits pendant douze mois.

Les gens

Laurent Fraysse ou la 2ème vie de CMA

Laurent Fraysse ou la 2ème vie de CMA

Laurent Fraysse, dirigeant de l’entreprise de plasturgie « Injection Plastique » CMA à Viviez, n’a toujours eu qu’une idée en tête : « travailler pour lui en Aveyron ». Autrement dit, être chef d’entreprise « au pays ». Il y est parvenu et mène aujourd’hui sa barque avec succès.

Originaire de Rodez, Laurent Fraysse a d’abord suivi un cursus technique avec un BTS mécanique et automatismes industriels puis il a souhaité élargir son horizon pour être plus polyvalent et accéder à des fonctions d’encadrement. « J’ai toujours voulu être mon propre patron » explique l’actuel chef d’entreprise qui a complété son parcours au fil du temps. Il s’est formé à la qualité à l’IEQT puis au Management de l'Environnement du Risque Industriel et de la Sécurité. Il a ainsi permis à CMA qu’il a intégrée en 1998 d’obtenir la norme ISO 9001. Lorsque André Domergue, l’un des 3 associés fondateurs, responsable de production, est parti à la retraite, Laurent Fraysse qui avait continué à se former dans le cadre d’une démarche personnelle, a pris la suite en assurant la fonction Qualité et Gestion de la Production. « J’ai alors appris le métier, le process d’injection plastique, la conception des moules et les possibilités techniques d’utilisation des matières thermoplastiques » se souvient le dirigeant. Puis lorsque le dernier associé, Daniel Chauzy, a commencé à prendre de la distance avec l’entreprise, Laurent Fraysse qui, selon ses propres mots, a « toujours été attiré par les chiffres et  la gestion », a pris en charge les devis et la relation clients. En 10 ans, le quadragénaire d’aujourd’hui était devenu le numéro 2 de l’entreprise et actionnaire de CMA à 6%. Il prend le poste de direction en 2010 au départ de Daniel Chauzy et pose ses conditions fin 2011 pour un rachat total de l’entreprise tout en préparant un master MAE (Management et Gestion). Une fois un terrain d’entente trouvé avec le gérant, Laurent Fraysse qui ne souhaitait pas d’associé reprend les parts des 3 actionnaires, messieurs Caparos, Domergue et Chauzy et rachète CMA le 1er avril 2012.

Lire la suite.

Brèves

Jean-Louis Pech à la tête du groupe Actia
Jean-Louis Pech succède à Christian Desmoulins à la présidence du directoire du groupe toulousain Actia, spécialiste en électronique embarquée. Christian Desmoulins prend la présidence des Conseils d'Administration des 2 principales filiales, Actia Automotive et Actia Sodielec.

Pascal Marlès DG de Raynal et Roquelaure
Pascal Marlès succède à Norbert Glémet à la direction générale de Raynal et Roquelaure, filiale du groupe Cofigéo, à Capdenac.

Bernard Dalmon Président de la Mecanic Vallée
Bernard Dalmon à la tête du bureau d'études mécanique Défi 12, a été élu Président de la Mecanic Vallée. Il succède à Marc Gomez.

Patrice Couronne reconduit au Sydom de l'Aveyron
Patrice Couronne a été reconduit  à la tête du Syndicat Départemental de traitement et de valorisation des déchets ménagers de l'Aveyron.

Serge Lemaître nouveau directeur de Pôle Emploi Midi-Pyrénées
Serge Lemaître succèdera à Frédéric Toubeau à la direction régionale de Pôle Emploi le 21 juillet prochain.

A voir

XERFI : Le "made in France" fait vendre

XERFI : Le "made in France" fait vendre

Emery Jacquillat - Fondateur du groupe Matelsom

Cliquez ici pour voir